Visite de haut niveau du Conseil du climat pour toutes les classes d’Uitikon

Lors de la «journée de projet du Conseil climatique», le Conseil climatique a rendu visite à toutes les classes de l’école d’Uitikon. Sous la forme d’un bref exposé, ils ont présenté les membres, les objectifs et les activités du conseil climatique d’Uitikon. Ils ont également annoncé la «semaine sans moteur sur le chemin de l’école», qui s’est déroulée du 16 au 20 mai, et distribué des dépliants à ce sujet.

Lors de la «Journée d’action du Conseil du climat», 23 classes, du jardin d’enfants à l’école secondaire, ont fait le tour des délégués du Conseil du climat à Uitikon pour leur présenter leurs tâches et les objectifs de l’école du climat. De plus, ils ont pu faire de la publicité pour le défi «Un chemin de l’école sans moteur», qui a eu lieu du 16 au 20 mai. L’objectif de ce défi était d’inciter autant d’élèves et d’enseignants que possible à se rendre à l’école et à rentrer chez eux sans moteur, c’est-à-dire en utilisant les transports publics ou le vélo.

Il n’a pas été facile de transmettre les contenus de manière compréhensible aux différentes classes, qui présentent parfois de grandes différences d’âge. Et bien que les enfants du jardin d’enfants n’aient pas compris grand-chose au contenu, les réactions ont été que c’était formidable d’avoir des enfants aussi grands dans la salle du jardin d’enfants et que les enfants ont regardé et écouté la bouche ouverte. En ce qui concerne le contenu, les enseignants de maternelle ont été particulièrement intéressés par des sujets tels que «ramassage de déchets» ou Nutella. De manière générale, les réactions des classes ont été très positives: «L’effort en valait la peine» et « De nombreuses classes se réjouissent déjà des prochaines actions du Conseil du climat», a-t-on notamment entendu. L’équipe de l’école du climat peut également donner un feedback positif aux participants d’Uitikon: Il est en effet tout à fait dans l’esprit du programme École du climat que les élèves puissent s’impliquer, qu’il y ait un transfert de connaissances entre les jeunes et que l’engagement au sein du Conseil climatique permette également de développer des compétences telles que la présentation et l’organisation.

Avant la pause de 10 heures, toutes les classes se sont retrouvées dans la cour de récréation pour chanter ensemble la chanson sur le climat «Hebed Sorg» et passer ensuite la pause ensemble.

De nombreux enseignants ont également abordé le climat et l’environnement dans leurs cours lors de la «Journée d’action du Conseil du climat». Des excursions sur les oiseaux aux discussions sur des thèmes tels que le gaspillage alimentaire, le recyclage ou l’huile de palme, tout était présent ce jour-là.