L’éducation scolaire et la protection du climat à l’ère de Covid-19

Dans une interview (écrite) avec Dodo Jenny et Alexandra Herter, enseignants curatifs dans les écoles secondaires de Marthalen et d’Ossingen, nous avons parlé de la façon dont la fermeture de l’école par Covid-19 affecte leur enseignement, des défis qu’ils doivent relever et du rôle que la protection du climat continue à jouer dans leur vie professionnelle.

L’état d’urgence qui prévaut actuellement en Suisse n’est pas seulement un défi personnel pour nous tous, mais il présente également des obstacles majeurs à de nombreuses industries – y compris les écoles. En raison de la fermeture des écoles, les enseignants enseignent à leurs élèves par le biais de l' »enseignement à distance ». Nous avons demandé à Dodo Jenny et Alexandra Herter, éducateurs curatifs dans les écoles secondaires de Marthalen et d’Ossingen, comment ils font face à la situation et dans quelle mesure la protection du climat continue à jouer un rôle dans l’enseignement.

La direction de l’école de Marthalen s’attendait déjà à ce que l’école ferme, mais pour le Dodo, la décision est venue assez soudainement. Comme dans les autres écoles, l’enseignement à l’école secondaire de Marthalen se fait en ligne depuis le 16 mars 2020. À Sek Ossingen, les cours sont également dispensés en ligne, via la plateforme Schabi, où les élèves peuvent visualiser les tâches à accomplir avec des liens vers des explications, des films et des échéances.

Au début, Dodo a trouvé la situation très difficile, mais en même temps passionnante. Cependant, comme la relation directe avec les élèves fait défaut dans l’enseignement à distance, elle a constaté que la situation devenait de plus en plus écrasante. « Le plus grand défi est de maintenir l’attention des élèves », a déclaré le professeur de Marthalen. Alexandra dit que bien que les appels vidéo avec les étudiants aient bien fonctionné, le contact personnel avec l’équipe et le corps étudiant lui manquait. Dans l’enseignement à distance, elle a du mal à évaluer le niveau d’apprentissage de ses élèves et à maintenir la relation avec eux.

La protection du climat dans l’enseignement à distance

Lorsqu’on lui a demandé si la protection du climat devait continuer à jouer un rôle important dans les cours à l’école, Dodo a répondu : « Oui, parce que le sujet de la protection du climat ne perdra pas de son urgence, même si personne ne parlera plus de Corona ». Malheureusement, la dernière réunion du Conseil sur le climat prévue a dû être annulée. Au lieu de cela, l’école a lancé des activités éducatives volontaires sur la protection du climat, comme le podcast «Chrut und Rüebli» a été mis en ligne par Génération M, que les élèves ont pu écouter pendant les vacances.

À Ossingen également, trois journées de projet dans le cadre du programme Climate School ont dû être annulées. Afin de poursuivre les activités d’éducation à la protection du climat, ils ont donc consacré une journée de cours au thème de la biodiversité. Les élèves ont été chargés de réaliser le film «Unsere grosse kleine Farm» pour regarder et répondre aux questions sur le film. Ils ont discuté des deux dernières questions en groupe en ligne et ont enregistré les résultats. Les meilleures réponses aux questions ont été récompensées par des prix. Tout le monde a apprécié la leçon et y a réfléchi. Ruedi Moser, le partenaire d’Alexandra dans le groupe de travail sur le Climate School, et l’équipe informatique de Sek Ossingen ont veillé à ce que tous les élèves aient accès au film – Alexandra est particulièrement reconnaissante pour son travail de soutien.

Afin de soutenir les enseignants dans cette période difficile, nous avons, à MYBLUEPLANET, cherché du matériel d’enseignement à distance sur la protection du climat et l’avons envoyé dans notre bulletin d’information en avril. Vous trouverez également d’autres idées d’enseignement à distance pour tous les niveaux dans notre catalogue d’éducation.

On ne sait pas encore très bien dans quel cadre les écoles pourront rouvrir le 11 mai, mais pour de nombreux enseignants et employés des écoles, il s’agit d’une lueur d’espoir au bout du tunnel, qui sera probablement bientôt de retour au fonctionnement normal des écoles (sous des conditions strictes).

Alexandra Herter

Enseignant curatif, école secondaire Ossingen

Dodo Jenny

Enseignant curatif, école secondaire Marthalen