Gymnase de Friedberg – aussi assidu que les abeilles

«La durabilité fait école», telle est la nouvelle mission du lycée Friedberg à Gossau, Saint-Gall. Dès cet été, le lycée deviendra plus durable dans son enseignement et son fonctionnement, notamment en participant au programme École du climat. Le jeudi 7 avril 2022 a eu lieu le coup d’envoi public sous le signe de l’abeille.

Avant même le coup d’envoi du projet «La durabilité fait école», un peu de biodiversité s’est installée à Friedberg. Malgré un temps orageux, les enseignants et les élèves ont travaillé dur le jour du coup d’envoi et ont réalisé de nombreux projets sous le signe des abeilles. Ils ont construit des hôtels pour abeilles et des plates-bandes surélevées, aménagé une prairie fleurie et fabriqué des produits cosmétiques naturels en guise de cadeaux pour les invités du soir.

Friedberg a choisi le symbole de l’abeille non seulement parce qu’elle joue un rôle important d’un point de vue écologique, mais aussi parce qu’elle est orientée vers l’avenir, économique et participative. C’est cette mentalité que l’on souhaite également retrouver dans le Friedberg du futur.

L’école a présenté à l’occasion de la cérémonie de lancement à quoi ressemblera l’avenir à Friedberg. Le recteur Lukas Krejci, Lukas Indermaur (WWF Saint-Gall), Simon Tribelhorn (Fondation LIFE pour le climat) et Robert Unteregger (professeur à la HEP de Berne et représentant de la Fondation Conseil de l’avenir) ont expliqué les trois dimensions de la durabilité et les projets avec lesquels ils mettent en œuvre «La durabilité fait école». L’un des projets est la participation au programme École du climat, avec lequel ils démarrent cette année encore.

Plus d’informations sur l’événement de lancement: article de gossau24