Café équitable et conception de jardins: une visite au conseil du climat du lycée Büelrain

Alors qu’un blizzard inattendu faisait rage à l’extérieur, nous avons joué à la souris au conseil climatique du lycée cantonal de Büelrain. Ils se sont réunis le mercredi soir 26 février. Lors de la réunion, huit des dix membres du Conseil du climat et le professeur de biologie René Wunderlin ont discuté de points à l’ordre du jour tels que la réduction des déchets, les stratégies de recyclage, les machines à café et bien plus encore. Des idées ont été recueillies, rejetées et élaborées pour créer des activités passionnantes pour les élèves.

Le mercredi 26 février au soir, le Conseil du climat a rencontré le professeur de biologie René Wunderlin pour la quatrième session ordinaire. L’objectif du Conseil du climat est de sensibiliser les élèves et les enseignants aux questions de protection du climat et de durabilité et de réduire les émissions de CO2 de l’école.

La réunion a commencé par une bonne nouvelle: Grâce à la coopération entre le Conseil du climat et Dallmayr, un opérateur de machine à café, le distributeur automatique de l’école ne servira que du café biologique issu du commerce équitable à partir du 15 mars. La surtaxe sera payée par Dallmayr. Grâce à un capteur situé sur le distributeur automatique, les élèves peuvent même remplir le café dans leurs propres tasses consignées. Cette mesure vise à réduire considérablement l’utilisation de gobelets jetables. Des alternatives durables pour les distributeurs de snacks et autres sont également en cours de discussion.

En outre, diverses idées sur les thèmes de la réduction des déchets, du journal climatique, des stratégies de recyclage et de l’aménagement des jardins ont été discutées et concrétisées. Dans chaque cas, la question centrale était la suivante: comment pouvez-vous motiver vos camarades de classe à se comporter de manière durable et respectueuse du climat?

Une session vraiment réussie, au cours de laquelle les jeunes engagés ont planifié des actions concrètes pour leurs camarades de classe et se sont rapprochés de l’objectif de réduction de l’empreinte écologique de leur école.