Avec la devise « Go Green », l’école de Gockhausen a lancé le programme

Depuis le mardi 27 octobre 2020, l’école de Gockhausen est en passe de devenir une école du climat. En prélude, tout le bâtiment de l’école a vécu une «Initial Day» mouvementée. Même si le concept de protection Corona a exigé beaucoup de flexibilité et de restructuration de la part de toutes les personnes concernées, les enseignants et l’équipe de l’école du climat ont su tirer le meilleur parti de la situation. Les salutations ont été faites progressivement et il n’y a pas eu de mélange des classes. Néanmoins, le programme a démarré avec succès et une première expérience a été acquise sur les thèmes de l’énergie, des ressources et de la biodiversité. 

Tous les niveaux ont participé à des ateliers adaptés à leur âge – mais l’apprentissage par le jeu était à l’ordre du jour pour tous. Peu après l’introduction de la journée, le soleil est apparu, de sorte que des activités à l’air libre ont pu également être réalisées. Les collégiens ont été autorisés à se défouler sur le terrain de football de «l’Artenfangis». Ils se sont glissés dans le rôle de diverses espèces animales et ont cherché leur habitat jusqu’à ce qu’ils disparaissent progressivement. Le jeu a montré comment les actions humaines influencent l’habitat des animaux et comment nous sommes responsables du déclin de la biodiversité. En classe, la classe parallèle a bricolé la consommation d’énergie de divers objets de la vie quotidienne et a appris avec des trucs et astuces comment économiser l’énergie à l’avenir. Arthur de la 6ème classe a dit en riant: «Maintenant, je dois juste apprendre à mon frère à éteindre la lumière à chaque fois». Sa famille vit déjà à la maison, très consciente de l’environnement. Il est impatient d’utiliser ses nouvelles connaissances issues du programme scolaire sur le climat. 

Les élèves des écoles primaires s’occupent du recyclage et des déchets. Avec «Guschti de Güselmah» (unité pédagogique du PUSCH), ils ont appris à connaître les différents matériaux et à les éliminer de manière professionnelle. Les plus jeunes enfants de l’école ont appris à faire fondre la glace en utilisant l’exemple du pingouin tout en faisant de l’artisanat et en lisant des histoires.

Grâce à l’action de litière de l’école inférieure, les Gockhuser trouvent maintenant les bois adjacents dans des tons automnaux jaunes et oranges. Ils ont collecté et éliminé des restes de plastique, des cigares ou même des animaux en peluche entiers. Continuez comme ça – «Go Green Gockhausen»!

Impressions de la première journée à Gockhausen: