« D’Rosenau est à la tschau du CO2 !  » – un début brillant pour le programme de l’école du climat

Lundi dernier, le 31 août 2020, le lycée de Rosenau a été la première école du canton de Saint-Gall à lancer le programme « Climate School ». Le programme éducatif de quatre ans a débuté par la Journée initiale, une journée d’action variée. En plus des nombreux ateliers sur la protection du climat, le chef de la télévision David Geisser a préparé un « déjeuner climatique » durable avec les élèves.

Ponctuellement, à 9 heures, les élèves se sont réunis, pleins de curiosité, dans la cour de récréation du lycée de Rosenau. Ils sont prêts et motivés pour une journée d’action avec l’équipe d’organisation MYBLUEPLANET. Après tout, ils sont la première école du canton de Saint-Gall à participer au programme d’éducation de l’école du climat. Après que la devise « D’Rosenau seit am CO2 tschau ! » (D’Rosenau est à la « tschau » du CO2 !) ait résonné dans la cour de l’école pendant les quatre années suivantes comme un cri de guerre, les élèves se sont regroupés pour la course d’après-course. Au cours de quatre tâches interactives, les jeunes ont eu un aperçu des principaux points du programme et de l’apprentissage orienté vers l’action et l’expérience. Par exemple, ils ont suivi le processus de production d’un t-shirt dans la section « Ressources et déchets » ou ont examiné les émissions de CO2 de divers aliments dans la section « Nutrition ». Les équipes ont également fait preuve de créativité en réalisant leur propre spot sur le climat et les conseils « Énergie et mobilité ».

Marco de 2Sa attendait avec impatience la journée du projet, car les thèmes de la protection du climat et des déchets alimentaires lui tiennent à cœur. Lorsqu’on lui a demandé ce qu’il préférait dans le post run, il nous a parlé du chemin du coton – de la plante au fil fin. Nathalie de 2Sa, en revanche, a été surprise que de nombreuses personnes dans le monde soient déjà touchées par les conséquences climatiques telles que les inondations ou la sécheresse.

Parallèlement à la course de poste, la cuisine de l’école était occupée à hacher, à frire et à discuter de la nutrition durable. Avec le soutien de TV-David Geisser, des groupes d’élèves ont préparé un « Zmittag » respectueux du climat pour l’ensemble du bâtiment scolaire. Quelle recette combine l’aspect durable avec les plats préférés de la jeune génération ? Pour David Geisser, il était évident qu’il fallait servir des variantes de burgers végétariens. Parmi les garnitures traditionnelles telles que le fromage, les tomates et la salade, la version exotique avec du brie, de la confiture de framboises et des tranches de poires a également été bien accueillie par les coureurs de garde affamés et l’équipe de cuisine.

À la fin de la journée initiale, les étudiants ont été testés sur leurs connaissances acquises sous la forme d’un quiz. Il est maintenant temps de passer en revue les impressions de la journée d’action ainsi que le nouveau savoir-faire et de commencer à se motiver pour tirer les leçons de l’énergie et de l’environnement. L’équipe de l’école du climat souhaite un bon départ au programme et se réjouit des activités éducatives innovantes à Rosenau.

Impressions du premier jour de Rosenau: